Menu

Pays de livraison

Conseils & achats +33 (0)1 47 03 05 05

Les jardins de la galerie Hauser & Wirth - L'éden pérenne

Les jardins de la galerie Hauser & Wirth - L'éden pérenne

Créé par le célèbre paysagiste néerlandais Piet Oudolf pour la galerie Hauser & Wirth, le jardin de Somerset, en Angleterre, est une destination arty-idyllique doublée d’un manifeste botanique enraciné de plein-droit dans la nature. © Oudolf Field, Hauser & Wirth Somerset. Photo: Jason Ingram

HAUSER & WIRTH SOMERSET

HAUSER & WIRTH SOMERSET

Il est des jardins extraordinaires. Des jardins de curé. Des jardins de concours. Et il y a Somerset, un jardin par essence éternel. Cet eden végétal a été planté en toute conscience naturelle à Bruton, Somerset, en Angleterre, où la fameuse galerie d’art contemporain Hauser & Wirth a établi un site bucolique gigogne accueillant cimaises et résidences d’artiste. Fondée à Zurich en 1992, forte d’une présence internationale -Hong-Kong, Los Angeles, New-York, St.Moritz…, Hauser & Wirth se distingue en développant des projets intrinsèquement connexes à son activité artistique. © Oudolf Field, Hauser & Wirth Somerset. Photo: Jason Ingram

Ainsi des jardins de Somerset mais aussi de Minorque imaginés par le célèbre paysagiste néerlandais Piet Oudolf. Pionnier et tuteur du New Perennial Movement, ce pépiniériste enraciné dans un petit village hollandais cultive depuis 1982 un manifeste jardinier poussé en pleine liberté et sans compromis. La nature, absolument, épanouie selon un ordre botanique à la fois étudié et inspiré.

Avant d’imaginer le jardin de Somerset, Piet Oudolf a conçu plusieurs projets acclamés et primés comme le Lurie Garden à Chicago, la Highline de New-York réalisée avec l’architecte-paysagiste James Corner ou encore le Hortus Conclusus de la Serpentine Gallery à Londres, avec l’architecte Peter Zumthor. Inauguré en 2014, l’Oudolf Field de Somerset lui aura réclamé de muter une vaste prairie (1,5 acre) en un jardin parcouru de sentiers, planté de buissons, d’arbres et de plus de 25.000 espèces d’herbacées pérennes, excluant toute plante invasive susceptible de rompre les équilibres calculés à la graminée près. © Oudolf Field, Hauser & Wirth Somerset. Photo: Jason Ingram

Propice à une immersion à la fois sereine et stimulante, donnant à voir un paysage de patchwork végétal savamment composé, Somerset est devenu une destination en soi, un terreau de réflexion sur l’art du jardin, étayé par des débats et conférences, et par la publication de nombreux articles et livres tels Planting the Oudolf Garden at Hauser & Wirth Somerset

Sur le terrain, Piet Oudolf a créé trois sites autour de la galerie Hauser & Wirth Somerset : une cour de ferme comme un pâturage bordant la Dursdale Farmhouse, maison d’hôtes abritant six chambres et faisant face au Roth Bar & Grill, le Cloister Garden dédié par son enclave à la contemplation ou à la méditation, et cet Oudolf Field dont on appréhende toute la dimension dès l’intérieur de la galerie. © Oudolf Field, Hauser & Wirth Somerset. Photo: Jason Ingram

Cette inter-pénétration indoor/outdoor est primordiale dans l’instauration d’un dialogue entre l’art et la nature, entre les œuvres exposées, une forme de lifestyle idyllique et les éclosions liées aux saisons. 

Entre plantes pérennes robustes et fleurs sauvages, le répertoire botanique choisi et sélectionné par Oudolf pour Somerset relève d’un atlas échevelé aux accents lyriques, quasi sorciers. Cimicifuga Brunette. Darmera Peltata. Lobelia Tupa. Monarda Bradburiana pour exemples suggestifs. S’y ajoute un parcours de sculptures auxquelles les visiteurs se sentent libres d’associer leurs propres émotions et visions d’une nature nourrie d’art et vice-versae. © Oudolf Field, Hauser & Wirth Somerset. Photo: Jason Ingram

Si Somerset fut le primo-projet confié par Hauser & Wirth à Piet Oudolf, celui de l’Isla del Rey à Minorque est le plus récent. Inauguré en juin 2021, ce nouveau centre d’art a investi les murs vénérables d’un ancien hopital de la British Navy datant du XVIIIème siècle. Soit trois bâtiments historiques et désaffectés.

HAUSER & WIRTH MINORCA : UN JARDIN SUR LA MER

HAUSER & WIRTH MINORCA : UN JARDIN SUR LA MER

Courant autour de ces bâtis restaurés et aménagés par l’architecte argentin Luis Laplace, basé à Paris, ce jardin sauvage se réclame du climat méditerranéen avec profusion d’espèces indigènes - thym, oliviers, agapanthes, cheveux d’ange, chardons, statices des Canaries…La nature intensément minérale des lieux a également conduit Piet Oudolf à travailler ici avec l’architecte paysagiste espagnol Alvaro de la Rosa. Ensemble, ils y ont tracé les allées et pensé les emplacements destinés aux sculptures de Miro, Louise Bourgeois, Franz West, Eduardo Chilida…À l’instar de Somerset, Hauser & Wirth pilote à Minorque une activité artistique intense bien que saisonnière et abrite un restaurant, Cantina, décoré par Luis Laplace. © Jason Ingram

Récapitulatif de mon panier

Aucun produit

Voir mon panier
Continuer mes achats
Produit ajouté au panier
Voir mon panier
Continuer mes achats
Connexion/Inscription
Mon compte
TOP